Chambre d’Okuni

Deuxième Étage

Okuni aime la lumière, la douceur de vivre, la sensualité et le Japon... Une élégance so Frenchie saupoudrée d'un zeste de raffinement japonais.
Dans le placard, surprise: un kimono de kabuki vous entraine sur les traces d'Okuni.
LA fenêtre vous ouvre l'horizon : au loin le village de Pech Luna et les douces collines. j'oubliais! la salle de bain donne sur l'échauguette et ça c'est chouette !

Okuni est née au XVeme siécle , Fille d'un forgeron ,  danseuse prêtresse du sanctuaire d'Izumo au XVéme siécle, elle se distingue par un style novateur, allusif ou franchement érotique, comme son interprétation du nembutsu odori , à l’origine danse religieuse en l'honneur du bouddha, qu’elle exécute de manière sensuelle, incarnant un jeune homme qui prie le bouddha après la fin d’une relation amoureuse . Elle connaît un grand succès et suscite des imitatrices. Elle est la fondatrice du théâtre Kabuki. On attribue à Onuki le principe du hanamichi (chemin des fleurs), une passerelle  traversant le public jusqu'au plateau, pour permettre aux acteurs des entrées en scène spectaculaires. Ce système a été incorporé dans plusieurs arts dramatiques japonais.