Chambre d’Olympe

Premier Étage

Chut... Ne vous fiez pas aux douceurs des teintes et au calme apparent de l’ancienne bibliothèque du château, l'humour, le décalage et l'insolence subtils sont bien présents... La statue punu veille sous les faux tableaux d’ancêtres, la commode joue les zèbres, les deux fauteuils du petit salon papotent déjà et la table écritoire aux fines gambettes espère vos confidences...

Olympe de Gouges, fille d'une bouchère adultère et d'un nobliau de Montauban, monte à Paris pour jouer les dames de compagnies ,elle sait lire, quelle chance ! Elle s'introduit dans les milieux républicains. Elle propose d'élargir les droits de l'homme aux droits de l'homme, de la femme et de l'enfant, demande le droit de vote pour les femmes, propose l'abolition de l’esclavage à l'assemblée nationale fraîchement constituée.

Quelle insolence ! Elle sera internée, l’ hystérie que voulez- vous ! puis exécutée.
Une autre de ces femmes merveilleuse oubliées par l'histoire officielle...